Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Le crapaud de nuit
Jean-Jacques LOISEL

Bonne page 2

  

Réfractaires et patriotes


   
Les réfractaires, dont Joseph Jacquet [le "crapaud de nuit"], ont certainement contribué à répandre dans les milieux campagnards l'idée que s'enrôler contre les Vendéens, c'est combattre contre la religion. Bien sûr, l'argument invoqué est d'ordre religieux, mais son implication politique est à peine sous-entendue : en un temps où les choix ne peuvent être que tranchés et sans nuances, ne pas se mettre au service de la République, c'est aider de fait les Vendéens, donc le royalisme qui chemine dans leurs besaces.

   Les républicains font le même chemin en sens inverse : tout catholique, même s'il a montré de la loyauté à l'égard du régime nouveau, devient un suspect aux yeux des autorités patriotes. Et celles-ci, malgré les apparences, semblent avoir la situation bien en main au cours du printemps de 1793 : en Vendée, les paysans mécontents ont pris les armes contre la République, en Vendômois on grogne, on renâcle mais aucun soulèvement armé ne se produit et la seule solution pour les plus déterminés, c'est de fuir et de se réfugier dans le département voisin (...)

   Les patriotes cherchèrent à se prémunir contre les méfaits d'une "cinquième colonne" au service des "brigands de la Vendée", ce qui justifie une pression accrue sur la noblesse, le clergé réfractaire et leurs fidèles. On pense, comme toujours dès que la situation devient difficile, au "complot aristocratique", ainsi qu'en témoigne cet arrêté du Comité défensif et de Sûreté générale du district de Château-Renault, en date du 1er mai 1793 :

   "La paroisse de Prunay est presque toute fanatisée, elle n'attend que l'occasion favorable pour s'insurger, les malveillants ont fabriqué une loge au milieu des bois de Prunay ; on imagine que des émigrés sont rentrés en France, qu'ils sont cachés dans les dits bois et qu'ils servent de chefs à la contre-révolution qui n'attend dans ce pays pour éclore que le  moment favorable". Là encore la jonction prêtre réfractaire (Fleury) - royalistes est nettement sous-jacente (...).


Prix de vente public : 19,00 € TTC