Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


De par les prés mignards et frétillards
Pierre de RONSARD

Bonne page 2

Lorsque la nuit...

 

[Lorsque] la nuit venait le jour troubler,

Lors je sentais mon plaisir redoubler,

Vous voyant seule en votre chambre nue,

Montrer la jambe et la cuisse charnue,

Ce corps, ce ventre, et ce sein coloré,

Ainçois* ivoire en œuvre élaboré,  (plutôt)

Où j'avisai une et une autre pomme,

Dans cette neige aller et venir, comme

Les ondes font se jouant à leur bord,

Quand le vent n'est ni tranquille ni fort.

 

 

Chant de folie à Bacchus...

 

Qu'on boute du vin en la tasse,

Sommelier, qu'on en verse tant

Qu'il se répande dans la place;

Qu'on mange, qu'on boive d'autant.

 

Amoureux, menez vos aimées,

Ballez et dansez sans séjour,

Que les torches soient allumées

Jusques à la pointe du jour.

 

Sus, sus ! mignons, aux confitures,

Le codignac vous semble bon,

Vous n'avez les dents assez dures

Pour faire peur à ce jambon.

 

Amis, à force de bien boire

Repoussez de vous le souci,

Que jamais plus n'en soit mémoire;

Là donques, faites tous ainsi.

 

Hélas ! que c'est un doux tourment

Suivre ce Dieu qui environne

Son chef de vigne et de serment,

En lieu de royale couronne.


Prix de vente public : 20,00 € TTC