Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Ils vivaient en vendômois
Gérard FERRAND

Ce qu'ils en pensent

Extrait de la préface de Michèle Loisel.

   L’analyse pourrait être simple : une première moitié du siècle [le XXe] marquée au sceau de la tradition, ancrée au rythme multiséculaire - et, pourquoi pas ?, plurimillénaire - du pas humain et animal, la seconde, pétaradant dans ses moteurs à explosion, s’essoufflant derrière ses robots, s’étourdissant d’informations satellitaires plus rapides que l’instant. Oui, mais voilà, Albert Martin, héritier des lointaines traditions paysannes, fut aussi un pionnier de la nouvelle agriculture : premier tracteur du village, dernières innovations techniques…

   Gérard Ferrand a ressuscité dans ce livre maintes facettes d’une époque qui est le terreau dans lequel pousse la nôtre. Certaines ne sont plus que des ombres : métiers disparus, fêtes oubliées, croyances enfouies… D’autres éclairent encore notre temps, simplement transformées ou évoluées : l’école, les produits du terroir, la bonne humeur des fêtes villageoises… Le Vendômois a beaucoup à offrir à ceux qui savent l’observer : par exemple, ses espaces ruraux, lentement élaborés par les générations paysannes, mais rendus si fragiles par les mutations et les « contraintes » économiques récentes ; ses paysages urbains où le maillage serré des échoppes et des ateliers se distend au fil des restructurations. Il faut donc aller vite, faire parler les témoins de terre, de pierre, de papier et de chair tant qu’ils subsistent.