Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Les peintures murales romanes
de la vallée du Loir
Christian DAVY, Vincent JUHEL, Gilbert PAOLETTI

Ce qu’ils en pensent

   Extrait de la préface de Dom Angelico SURCHAMP, fondateur de la célèbre collection " Zodiaque ". Elle est intitulée À propos des fresques romanes.

   On ne le rappellera jamais assez : c'est l'évolution de l'art moderne qui nous a permis de ne plus concevoir la peinture comme une simple copie de la nature. Toute la démarche des créateurs, des impressionnistes aux cubistes, a consisté à redécouvrir la liberté des artistes à l'égard des formes de la réalité ambiante, à les mener peu à peu vers une invention pure de formes et de couleurs. La clé retrouvée permettait de considérer avec sympathie, mieux, avec amour, les arts dits " primitifs " que n'embarrassait guère le souci de reproduire fidèlement ce que l'œil de tout un chacun peut admirer dans le monde alentour (…).
   Cet ouvrage, qui met en lumière les trésors d'une région privilégiée du Jardin de la France - les peintures murales de la vallée du Loir - offre le grand intérêt non seulement de présenter les œuvres, nombreuses, parvenues jusqu'à nous, mais encore de narrer la façon dont elles ont été découvertes et dont leur furent épargnés destruction et oubli.
 

                                                                                             Poncé sur LoirChristian Davy et Vincent Juhel nous offrent un catalogue très complet et bien documenté des églises peintes de la vallée du Loir. Une vingtaine d'édifices s'échelonnant le long de cet axe fluvial, sur une étendue n'outrepassant pas une dizaine de km en largeur, ont fait l'objet d'une ou plusieurs campagnes de décoration à l'époque romane. Cette concentration sur un territoire aussi précisément délimité a de quoi frapper les esprits (…).
   Dans une première partie, les circonstances de découverte de ces peintures au siècle dernier nous sont retracées par Vincent Juhel. Le scénario se déroule selon un schéma bien connu, que l'on retrouve à l'identique dans d'autres régions : découverte fortuite derrière des boiseries, dégagement de l'enduit protecteur, engouement sans précédent, qui accélèrent les mises au jour. Un hommage appuyé est rendu à l'activité des sociétés savantes locales (Société archéologique du Vendômois, Société dunoise, Société archéologique du Maine) et aux travaux accomplis par un certain nombre de personnalités (Henri Laffillée, Gervais Launay, le comte Adrien Gaston de Janssens, Suzanne Trocmé, Jean Taralon), sans lesquelles bien des œuvres auraient définitivement disparu
(…).
   Christian Davy nous donne, dans un second temps, un aperçu général des principaux aspects que revêtent dans leur ensemble ces sites peints. Les observations relatives au style, aux fonctions de l'image et de l'ornement, aux matériaux et aux techniques mettent en avant la grande diversité de cette production artistique dont la singularité est, semble-t-il, d'appartenir à une entité géographique définie comme l'un des hauts lieux de la peinture romane
(…).

   [Dominique PARIS-POULAIN, Cahiers de Civilisation Médiévale, tome 43, 2000]

Trinité   Ce livre est consacré à l'une des régions françaises privilégiées en matière de peintures romanes, la vallée du Loir, et constitue un guide désormais irremplaçable, à la fois savant et précis. À une première partie synthétique succède l'étude de dix-huit ensembles aujourd'hui conservés, chacune de ces monographies faisant le point sur l'histoire du site, son état actuel, les problèmes qu'il continue à poser.
   Un ouvrage d'une exceptionnelle qualité matérielle (offrant notamment quarante huit reproductions couleur) édité par une petite maison qui sait joindre l'enthousiasme à la rigueur.

   [L'HISTOIRE, n° 217, janvier 1998]