Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Dévotions populaires en Loir-et-Cher
collectif

Bonne page 5

Cécile VOYER : Les images de saint Gilles dans la crypte de Saint-Aignan-sur-Cher [extrait]

   Les peintures illustrant sa Vita sont situées dans la chapelle méridionale de la crypte de Saint-Aignan-sur-Cher. Trois miracles réalisés par le saint sont peints sur les parois latérales de l'abside.

   À gauche, Gilles nimbé tend une tunique à un homme barbu, au torse nu, estropié, qui s'appuie sur une canne. La magnifique figure du saint, vêtu d'une tunique longue, domine la composition. Imberbe et élégant comme un juvenis, il incarne la jeunesse et la santé et contraste avec le malade. Ce dernier, voûté, revêtu d'un simple morceau d'étoffe, se saisit de la tunique. Toute son attitude reflète son extrême pauvreté et sa misérable condition. La Vita rapporte que le saint, en se rendant à l'église, croisa un homme malade qui faisait l'aumône. Gilles lui fit don de son manteau. Le malheureux s'en revêtit et fut instantanément guéri.

   Cette image de la légende de saint Gilles est particulièrement symbolique. Par le contact du manteau du saint, le corps malade du pauvre est délivré de la maladie. Ce type de miracle par contact d'un objet ayant appartenu à un saint est relativement courant au Moyen Âge. Cependant, ce qui confère à la scène une dimension symbolique, c'est le geste qui accompagne la guérison. Gilles fait acte de charité en donnant son manteau, comme saint Martin avant lui. Cette image renvoie à la double fonction que les chanoines s'étaient donnés et à celle des hôpitaux. Elle exalte la charité et le pouvoir thaumaturgique. Or, la charité publique s'exprimait par l'accueil des pauvres et les soins aux malades. Cet épisode pourrait être en quelque sorte l'emblême de la mission hospitalière. Par ailleurs, les principales représentations de la Charité de saint Gilles recensées se situent ou ont été élaborées dans des centres urbains dont l'unique établissement religieux dédié au saint était une fondation hospitalière (...).


Prix de vente public : 20,99 € TTC