Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


La Possonnière
Du rêve des hommes à l'oeuvre de pierre
Valérie MARTEL

Bonne page 2

  

Les blasons peints

   Ces peintures murales ont été restaurées en 2005 par l'atelier Brice Molinier (Loir-et-Cher). Cachées depuis longtemps par une toile de jute, elles étaient, par endroits, détériorées. Le restaurateur a procédé par étapes : retrait des badigeons et enduits couvrant une partie des motifs, consolidation de la peinture (injection de résine à l'aide d'une seringue), nettoyage des fissures ensuite bouchées, retouches des accidents à l'aquarelle. L'artiste, au XVIe siècle, a employé une peinture à l'huile, ce qui explique une relative bonne conservation des couleurs.

   Chaque arme est représentée entourée d'une couronne, feuillagée et enrubannée, au décor de fruits : ce motif de couronne triomphale encadrant un blason est couramment sculpté à la Renaissance (Azay-le-Rideau, Gaillon, etc.). Les rubans, ou lacets d'amour, sont le fréquent symbole de liens familiaux.

   Sur le mur nord, à gauche de la baie ouest, apparaissent les armes de Jeanne Chaudrier, épouse de Loys : Escartelé, au premier d'azur à deux Fasces d'argent, au Chef d'argent chargé de trois Chaudières avec leurs ances de sable posées deux et une, au Baston componé d'argent et de gueules chargé en Chef d'un quartier miparti d'or et de gueules brochant sur le tout ; au deux de gueules à un Aigle de sable ; au trois de sable à deux Léopards d'or ; au quatrième de gueules à la Fasce d'argent accompagnée de six besans de mesme.

   Au 1er, ce sont les armes du père de Jeanne, Jean Chaudrier seigneur de Cirières (Deux-Sèvres), associées aux armes des Parthenay (lointaine alliance).

   Au 2, les armes des Rouault, seigneurs de Boismenart.

   Au 3, ce sont également les armes des Rouault : Louise Rouault était la grand-mère maternelle de Jeanne.

   Au 4, ce sont peut-être celles des Beaumont : pour la mère de Jeanne, Joachine de Beaumont (...).


Prix de vente public : 15,00 € TTC