Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Le centre hospitalier de Vendôme 1998-2008
Une décennie hospitalière
Jacques BRUNIER

Bonne page 3

   Conclusion [extrait]
   
   Depuis le dernier quart de siècle, l'hôpital a plus évolué en termes de technologie, de prise en charge des patients et de gestion qu'au cours des longues périodes qui ont précédé. Tenon écrivait à la fin du XVIIIe siècle que l'état de l'hôpital mesurait la nature d'une civilisation. Les révolutionnaires de 1789 voulaient fermer les hôpitaux symboles de la misère et de l'enfermement au nom d'une certaine raison. Aujourd'hui, l'administration de tutelle ferme des maternités, des services de chirurgie au nom des nouvelles raisons que sont l'économie, la sécurité. Nous assistons également à une révolution des soins qui déplace le centre de gravité de l'hôpital vers le moyen séjour, c'est-à-dire vers les soins de suite et de réadaptation. Cette mutation va toucher en particulier les hôpitaux de proximité. Ces soins de suite vont se spécialiser et deviendront la plaque tournante de l'hôpital entre les épisodes de soins très courts (chirurgie, médecine, cardiologie, pneumologie, cancérologie), leur prolongement : rééducation, réinsertion, mais aussi les prises en charge au long cours des maladies chroniques (diabète, maladies neurologiques et neuro-vasculaires, cancer, soins palliatifs et soins de support). Pour des raisons de vieillissement de notre population, le cœur de la prise en charge sanitaire va ainsi s'articuler autour de ces maladies chroniques dont le nombre de patients ne cesse de croître.




 Salle de l'unité        Alzheimer