Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Prière, patronage et pouvoir
L’Abbaye de la Trinité de Vendôme (1032 - 1187)
Penelope D. JOHNSON

Bonne page 2

   L'abbé Geoffroy, Hildebert de Lavardin et le moine Jean

   Les moines de la Trinité furent aussi en contact avec les évêques voisins pour des questions autres que celles des besoins de l'abbaye et qui nécessitaient l'autorité épiscopale. Le problème d'un moine fugueur pouvait créer une tension entre l'abbaye et un évêque, comme c'était le cas entre deux monastères. Geoffroy de Vendôme échangea une correspondance volumineuse et courroucée avec l'évêque du Mans, Hildebert, dans son effort pour récupérer le moine Jean, qui est mentionné comme caementarius et travaillait probablement comme architecte. Hildebert était en train de reconstruire la cathédrale Saint-Julien au Mans et avait besoin d'hommes de talent compétents. Les efforts forcenés de Geoffroy pour forcer Jean à revenir reflétaient peut-être le besoin pressant que l'abbaye avait de Jean pour prendre charge d'un programme de construction spécifique à la Trinité (...). La consécration de la cathédrale du Mans eut lieu en 1120, mais il n'est pas certain que Jean retourna alors à Vendôme. Peut-être, ayant été excommunié par son abbé, jugea-t-il politique de rester éloigné de Geoffroy. On a suggéré que l'église de Trôo fut reconstruite par Jean de Vendôme, en raison de parallèles stylistiques entre elle et certaines parties de la cathédrale du Mans. Comme Hildebert vint à Lavardin et serait souvent passé par Trôo sur sa route entre Le Mans et Lavardin, peut-être lui demanda-t-on conseil et suggestions pour l'agrandissement et le remaniement de l'église. En ce cas, il peut avoir recommandé Jean pour cette tâche. Par voie détournée, l'abbaye de la Trinité partageait donc ses talents jusqu'à la périphérie du bassin de la Loire.

   Les moines furent aussi en désaccord avec des évêques sur des problèmes juridictionnels et juridiques. Alors qu'il s'efforçait de contraindre la comtesse Eufronie à rendre l'église de Savigny, l'abbé Geoffroy harcela Hildebert pour qu'il décide d'une date pour entendre la cause et le mit en garde de ne pas se laisser prendre aux astuces d'argumentation d'Eufronie. Dans une lettre au pape Pascal II, Geoffroy se plaignit de plusieurs faiblesses épiscopales : qu'Hildebert repoussait le procès d'Eufronie et refusait de renvoyer le moine Jean (...)


Prix de vente public : 30,00 € TTC