Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Le pays de Racan
Le pays de Racan
Jean-Jacques LOISEL

Bonne page 2

Au temps des Ronsard
Le voyage de Tours
[extrait]


 Ce jour-là, des rives du Loir à celles de la Loire, la nature printanière avait revêtu ses plus beaux atours :

     C'était en la saison que l'amoureuse Flore
     Faisait pour son ami les fleurettes éclore
     Par les prés bigarrés d'autant d'émail de fleurs
     Que le grand arc du Ciel s'émaille de couleurs :
     Lors que les papillons et les blondes avettes,
     Les uns chargés au bec, les autres aux cuissettes,
     Errent par les jardins, et les petits oiseaux
     Voletant par les bois de rameaux en rameaux
     Amassent la béchée, et parmi la verdure
     Ont souci comme nous de la race future
.

   Deux jeunes gens firent, sous le porche du manoir de la Possonnière, les premiers pas d'un voyage vers la capitale de la Touraine. L'un, Pierre de Ronsard, était fils du lieu et comme nous sommes de ses intimes, il nous accordera de l'appeler "Perrot". Le second, son ami "Thoinet", n'était autre que Jean-Antoine de Baïf, dont le père, Lazare, possédait une résidence dans la vallée du Loir et avait emmené le jeune Ronsard à la diète de Haguenau où il avait pu se familiariser avec les grands débats théologiques du temps (1540). Mais pour l'heure, les deux jouvenceaux n'avaient cure de Luther ou de Calvin ; la seule grâce qui les occupait était celle de leurs belles, Marie la Bourgueilloise pour l'un, une citadine de Tours pour l'autre [...].

Marray

   


Ronsard s'est plu à versifier ce trajet avec une précision inhabituelle qui prouve la réalité de son attachement à une contrée où le nom de sa famille résonnait en écho de part et d'autre de la grande sylve de Gâtines :

   Nous partîmes tous deux du hameau de Coustures,
   Nous passâmes Gastine et ses hautes verdures,
   Nous passâmes Marré, et vîmes à mi-jour
   Du pasteur Phelipot s'élever la grand tour,
   Qui de Beaumont la Ronce honore le village
   Comme un pin fait honneur aux arbres d'un bocage.
   Ce pasteur qu'on nommait Phelipot tout gaillard,
   Chez lui nous festoya jusques au soir bien tard.
   [...]
 


Beaumont-la-Ronce  

    

 


 
   


Prix de vente public : 24,00 € TTC