Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


En Petite Beauce
1900-1960
Gérard MARMION

Bonne page 4

Le conseil de révision à Selommes


   Pour les jeunes du canton, le conseil de révision se déroule à la mairie de Selommes. Sont conviés pour la circonstance le président du conseil général, les maires des communes du canton, les gendarmes, le garde champêtre et, bien entendu, le docteur. Toutes ces personnalités prennent place autour des tables dans la grande salle de la mairie, alors qu'à côté dans un autre local, les jeunes gens doivent se dévêtir et se présenter entièrement nus pour la visite médicale.
   Inutile de dire que beaucoup de ceux qui paraissent en costume d'Adam devant l'assistance, par timidité, ne savent pas trop où mettre leurs mains (pas dans les poches en tout cas !). Les personnalités, parfois gênées aussi, assistent au contrôle du poids, de la toise et de la visite médicale, alors qu'à l'extrémité de la pièce, installé à une petite table, le secrétaire note sur un grand livre les résultats et l'appréciation du toubib qui décide de l'aptitude, bon pour le service ou pour quelques-uns, ajourné ou réformé [...].

À la sortie de la mairie, une marchande ambulante propose des insignes, médailles, fanions, etc. Elle vend aussi des carrés de feutre, destinés à être décorés et fixés sur les casquettes dont tous les jeunes de nos campagnes sont coiffés. Dans le groupe, certains sont musiciens et ont apporté leurs instruments, clairon, accordéon, tambour... Alors commence le défilé dans les rues du chef-lieu, faisant halte dans quelques maisons pour trinquer avec les habitants amusés. Les joyeux lurons gagnent ensuite les autres communes où le même bon accueil leur est réservé. La fête dure parfois deux ou trois jours et les conscrits sont parfois "fatigués". Heureusement, le restaurateur de Selommes, qui adore les jeunes, les transporte dans son automobile surchargée. Immanquablement le groupe fait un petit tour à Vendôme, pour se rendre à une séance de cinéma et — m'a-t-on dit — parfois aussi dans un établissement où les femmes proposent leurs charmes [...]. 














 Devant le théâtre-cinéma de Vendôme