Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Naveil, pages d'histoire
Claude et Liliane BONIN

René-Claude Noulin

René-Claude Noulin
républicain envers et contre tout


   Né à Naveil le 1er novembre 1809, il était fils d'un tonnelier. Tout d'abord ouvrier tonnelier, il voyagea pour se perfectionner dans son métier, acquit une instruction et des connaissances supérieures à celles des gens de sa condition ; il considéra alors de son devoir de se mettre à la disposition de ses semblables. Le cabaret était un lieu de rencontres, on y discutait de tout mais aussi de politique. 


   Noulin était un fervent républicain, héritier des révolutionnaires de 1792 ; il fréquentait le fils d'un ami vendômois de Babeuf, Hésine (qui résida un moment à la Bouchardière). [...] Sans préparation spéciale dans l'art d'enseigner, il n'hésitait pas à se consacrer à l'instruction de ses concitoyens et surtout à faire leur éducation de citoyens. Lors de veillées, il réunissait les hommes du village et aussi des jeunes gens. À quelques-uns, il apprenait à lire, à d'autres il enseignait la langue française, à tous il donnait des leçons de civisme, d'histoire et de géographie.
   Noulin avait l'avantage d'une très grande facilité d'élocution. [...]

  Franc-maçon, Noulin appartenait à la loge de Vendôme

   Il fut bien évidemment un opposant déterminé au coup d'État du 2 décembre, ce qui lui attira de nombreux ennuis : arrestation, perquisitions à son domicile, puis il fut traduit devant une commission mixte et mis sous surveillance policière. Le sous-préfet de Vendôme le décrivait comme "un chef exalté et dangereux" [...]
   Après l'attentat d'Orsini (14 janvier 1858), une vague de répression s'abattit contre les opposants à l'Empire grâce à une loi de "sûreté générale". [...] Claude Noulin fut arrêté une deuxième fois et, cette fois, il eut à subir une année de déportation en Algérie où il fut interné successivement à Alger, Constantine et Lambessa. Sa vie familiale en fut profondément désorganisée et sa position commerciale perdue. [...]

   Noulin mourut à Lubidé en 1893 : "Le Progrès" des 17 et 24 décembre 1893 relate ses obsèques et donne des extraits des discours prononcés par plusieurs personnalités vendômoises, exaltant la mémoire de "cet homme dévoué qui a consacré sa vie à l'idée républicaine et au progrès social". [...]


Prix de vente public : 26,00 € TTC