Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Sur les pas de Daphné du Maurier
Au pays des souffleurs de verre (Maine, Touraine, Vendômois)
Anne HALL

Bonne page 4

Au départ de la "Randonnée 
des Taxateurs"


   [...] Sophie Busson écrivait dans sa lettre que son frère Pierre donna dans la révolution. Elle aurait pu ajouter qu'il en alla de même pour son frère Michel et son mari François. Les extraits suivants concernant Duval et Busson-Challoir sont empruntés à un article récent. 
   Tout d'abord le récit d'un témoin oculaire, daté du 28 novembre 1792 :
   Trois ou quatre jours avant le lundi 19 novembre, le bruit s'est répandu à Mondoubleau que des attroupements armés s'étaient portés dans différents marchés circonvoisins... Le lundi 19 novembre, j'ai entendu sonner le tocsin au loin, j'ai entendu encore le bruit de plusieurs tambours... Tout ce que nous pouvions faire c'était de nous jeter parmi les insurgents, de les engager à ne point faire couler le sang ni piller : il était alors environ 11 heures. Quatre à cinq cents hommes armés les uns de fusils (c'était le plus petit nombre), plusieurs de faux emmanchées, quelques-uns de piques, la majeure partie de bâtons, tous portant un feuillage de chêne vert à leur chapeau, entrent tambour battant dans Mondoubleau et se rangent autour du marché au blé. Le corps électoral leur députe trois de ses membres lesquels demandent aux insurgents, que dans le pays on nomme forestiers, ce qu'ils veulent. Nous venons, répondent-ils, faire les recherches des blés qui se trouvent dans la ville, les faire apporter à la halle et ensuite en faire la taxe. [...] Enfin le tumulte a cessé par la survenue d'un électeur nommé Duval propriétaire d'une verrerie au Plessis-Dorin, lequel a dit aux forestiers "f... [foutre] est-ce ainsi qu'on se conduit, vous n'aviez pas ordre de vous conduire ainsi [...].


Au Plessis-Dorin, maisons ouvrières et vase créé à la verrerie

[...] Roland donna l'ordre d'enquêter aux administrateurs du département de l'Eure-et-Loir. Il résume les allégations avancées :
   On m'assure que le sieur Busson-Challoir maître de la verrerie de Montmirail district de Mondoubleau est la cause de la révolte arrivée à Blois, Chartres, Alençon, Orléans et autres endroits, qu'il a prêché l'insurrection à ses ouvriers [...]. On ajoute que ce Busson a aussi enlevé les armes, broches et fourchette à pot au sieur de Neveu de la paroisse de Saint-Avit. Il a contraint la municipalité sous peine de décollation de se porter avec lui et sa troupe chez le citoyen... Le district de Mondoubleau dit-on a pris des arrêtés, mais Busson les a méprisés comme toutes les lois qu'il méconnaît. [...]


Cité ouvrière du Plessis-Dorin


Prix de vente public : 25,00 € TTC