Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Chronique des Cavaignac
Pierre GIVAUDON

 

Le livre présenté par Pierre Givaudon


    Antoinette Cavaignac, la mère de mon épouse Marie-Noël, a déposé, voici maintenant vingt-cinq ans, dans notre maison proche de la propriété familiale d’Ourne, un lot de documents familiaux appelés non sans une pointe de fierté les archives Cavaignac. Pendant plus de dix ans cartons et classeurs sont restés fermés. [...]

 

   L’essentiel des documents est constitué de papiers de Jean-Baptiste Cavaignac le conventionnel, de Julie de Corancez, Juliette, son épouse, de leurs deux fils Godefroy le carbonaro et Eugène le général de 1848 et enfin de leur petit-fils, le fils unique d’Eugène, prénommé aussi Godefroy, ministre de la Guerre à l’époque de l’affaire Dreyfus. Mais on y trouve aussi beaucoup de documents laissés par des proches, frères et sœurs, cousins et cousines, oncles et tantes, amis et adversaires, etc.


   Les archives des Cavaignac constituent un témoignage authentique particulièrement dense et apportent des informations ou des éclairages inédits, non seulement sur la vie politique, mais aussi sur la vie d’une famille. Elles font en effet apparaître tout un vécu familial tissé d’espoirs et d’épreuves, de joies et de chagrins de toute sortes : amours et mariages, naissance et éducation des enfants, crises religieuses, héritages, réseaux familiaux et amicaux etc. De génération en génération se dessine aussi le rôle très important de femmes, mères et épouses à la forte personnalité, qui ne se contentèrent pas de rester dans l’ombre de leurs maris et de leurs fils.

 

   Une richesse essentielle de la Chronique des Cavaignac est de permettre au lecteur de vivre « en direct » le tumulte du long XIXe siècle à travers les regards croisés d’une famille qui fréquenta les sentiers escarpés des contre-pouvoirs comme les larges allées du pouvoir.



 

   De la Révolution à 1914, au cours d’une histoire particulièrement mouvementée, qui a vu se succéder trois royautés, trois républiques et deux empires, les Cavaignac ont été mêlés de près à la vie politique de la France, à plusieurs reprises en première ligne, mais toujours au contact de ceux qui ont fait l’histoire. D’abord Jean-Baptiste, conventionnel régicide, qui fut envoyé à Mascate au temps du Consulat, servit à Naples sous l’Empire et mourut en exil à Bruxelles sous la Restauration. Puis ses deux fils, Godefroy, le carbonaro animateur de sociétés secrètes, qui fut un infatigable militant de la cause républicaine et Eugène, le militaire, qui, après une brillante carrière en Algérie au temps de Bugeaud, fut chef du pouvoir exécutif en 1848, réprima durement la révolte ouvrière de juin et fut battu aux élections présidentielles de décembre par Louis-Napoléon Bonaparte. Il y eut enfin sous la IIIe République un second Godefroy Cavaignac, le fils d’Eugène, qui fut député et président du conseil général de la Sarthe, ministre de la Marine et de la Guerre et se fourvoya dans l’affaire Dreyfus.

 

Un gisement documentaire exceptionnel

 


 


Aperçu du sommaire des trois volumes

Volume 1, « Jean-Baptiste »

Principaux personnages : Jean-Baptiste Cavaignac, Julie de Corancez, dite Juliette, son épouse et leurs enfants.

Le cadre familial – Les débuts de Jean-Baptiste – De Robespierre à Bonaparte – Juliette entre en scène – Le temps des naissances – La mission à Mascate – Quand Jean-Baptiste était à Naples – Les deux dernières années de vie commune – Une nouvelle vie – 1823 et 1824 au fil des jours – Les débuts d’un officier du génie – Les dernières années de Jean-Baptiste.

Volume 2, « Juliette »

Principaux personnages : Juliette et ses deux fils Godefroy et Eugène.

1830 – Les « Amis du Peuple » (1830-1831) – 1832, le choléra morbus – De la Morée à l’Algérie – À Oran, 1832-1835 – La « Société des Droits de l’Homme » – Le procès d’avril [1835] – 1836, l’année terrible – Tlemcen, Londres et Toulouse – Asphalte et politique – Orléansville – « La Réforme » - Tlemcen, 1844-1847 – 1848 – La mère des Gracques. + Index général.

 

Volume 3, « Ourne »

Principaux personnages : Godefroy, le fils d’Eugène, Louise Odier, sa mère, et Blanche Mojon, son épouse.

Le mariage d’Eugène et de Louise – L’enfance de Godefroy – La fin d’Eugène – L’adolescence de Godefroy – 1870-1871 – Les mariés de 1875 – Le 1er mandat, 1882-1885. L’envol – Le 2e mandat, 1885-1889. L’autonomie – Le 3e mandat, 1889-1893. La maturité – Le 4e mandat, 1893-1898. Le tournant – Le 5e mandat, 1898-1902. L’erreur – Le 6e mandat, 1902-1905. La chute.
 

 

Caractéristiques de l'ouvrage


3 volumes de 144 p. ; 216 p. et 180 p. Format 22 x 22 cm. Quadrichromie sur les 4 volets de chaque couverture. Nombreuses illustrations en grande majorité inédites. Présentation de l’ensemble sous film.
Prix de vente public : 39 € + 6 € de frais de port.
N° ISBN : ♦

 

 


Prix de vente public : 39,00 € TTC