Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


La commanderie d'Arville
Pierre FAUCHON

Bonne page 6

Aujourd’hui

Cette extension de la commanderie, par la multiplication d’animations tout à la fois plaisantes et instructives, en rapport avec l’esprit du lieu, devait connaître un nouvel essor lorsque la communauté de communes, ayant acquis les bâtiments voisins, dénommés « La ferme d’Arville » et comprenant la maison noble déjà évoquée, y réalisa un ensemble résidentiel pouvant accueillir pour de courts séjours une soixantaine de personnes réparties dans des chambres de quatre à huit lits.



   Ainsi se présente une clientèle nouvelle, formée le plus souvent de jeunes scolaires avec leurs enseignants, mais parfois aussi d’associations désireuses de vivre quelques journées communautaires ou même de familles habituellement dispersées mais souhaitant se rassembler dans un lieu de caractère, pour une circonstance exceptionnelle.
   Pour tous ces nouveaux venus, l’isolement campagnard de la commanderie que sa rivière tient à l’écart de la route, éloignée d’ailleurs des grandes voies de circulation, contribue à son attrait au lieu d’être un handicap comme il l’est pour le grand tourisme.

 

   

Pour ces privilégiés, la commanderie n’est pas un point de passage obligé avant et après d’autres dans un parcours touristique balisé et banalisé. Elle est un lieu accueillant pour s’arrêter, s’instruire, découvrir en s’amusant, voir faire et apprendre à faire.
 

    La Commanderie n’est pas une étape de la frénésie touristique, mais, peut être une occasion de prendre le temps de mieux vivre. Sa fière silhouette émergeant du bocage se profile sur le ciel souvent nuageux du Perche comme le fantôme de temps révolus qui n’en finiront jamais de nous faire rêver.

 


Prix de vente public : 20,00 € TTC