Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


L’église de Saint-Ouen
André NEVEU

Bonne page 2

   La nouvelle église.

   Comme il fallait construire l’église à la même place que l’ancienne – puisque c’était près de là qu’avait séjourné saint Ouen d’une part, et qu’il ne fallait pas être trop près de l’ancien presbytère devenu la propriété des héritiers des époux Coustard, d’autre part – la paroi nord de l’église fut placée à 2 m du mur de séparation des propriétés.

   Et comme, par ailleurs, la pace entre le roc et la rue desservant le pont était limitée, il ne restait plus qu’à élargir l’église. En fait, la longueur de la nef de la nouvelle église est la même que celle de l’ancienne. Mais le mur de façade de la rue a reculé d’environ 1, 50 m et c’est là qu’est située l’entrée principale. La nouvelle église possède en outre un chœur d’environ 4, 50 m de long, de sorte que le mur du fond du chœur frôle le rocher (…).

   L’innovation la plus importante est la suivante : l’entrée de la nouvelle église, sur la rue, se trouve là où était le chœur de l’ancienne église et vice versa. Cette solution fut réalisée d’après les plans de l’architecte Marganne, qui en avait calculé le coût suivant le devis du 26 juillet 1867.

   Ce coût de 11 148, 60 F est à mettre en regard de celui de la solution 3, à savoir 6 352, 90 F. mais on aurait une église neuve, dotée d’un clocher dont l’infatigable M. de Saint-Venant avait déjà fait les croquis sous le nom de campanile, dès le 9 juillet 1867. Cette église est celle que nous avons aujourd’hui à Saint-Ouen (...).


Prix de vente public : 10,00 € TTC