Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Gervais Launay. Journal d'un Vendômois
(août 1870 - décembre 1871)
Gervais LAUNAY

Dans la vallée du Cher

Samedi 2 septembre 1871

   Levé à 5h. Temps très pur et déjà chaud.

   Écrit et travaillé jusqu’à 10h où nous [nous] mettons en route avec le Dr Bourgoin pour la garre de Selles. Départ pour Gièvres à 10h 301. Arrivée à 10h 45. Nous gagnons le bourg en passant par l’Érable et en longeant le canal sur les bords duquel nous remarquons les traces de l’emplacement des anciens bains romains. Parcours opéré sous l’influence d’une chaleur très grande.

   Installation dans le petit musée gallo-romain de Gièvres renfermant une quantité de vases en terre, en verre assez variés de forme. J’en dessine plusieurs jusqu’à midi ½ où nous [nous] disposons à partir pour Chabris par une température sénégalienne. Rencontre au pont suspendu de Chabris de MMrs Besnier et Valin fils2. Surprise des deux côtés.


La planche de dessins est bien datée de ce jour 

   Arrivée à 1h 1/4 chez Mmes Jaupitre et Tourangin où nous recevons l’accueil des plus gracieux et où nous attendait un déjeuner que le choix des mets et l’appétit provoqué par la course du matin nous fait grandement apprécier. Aussi lui faisons-nous largement honneur pendant deux heures. Souvenirs de Suisse. Dessiné quelques objets après dîner. Ces dames ont la complaisance de faire atteler pour me faire conduire à Campois, curieux château appartenant à Mr Valin de Montoire surpris autant que moi de nous revoir après de si longues années. Présentation aux Dames. Invitation pressante pour me retenir. Visite à la hâte de sa propriété très belle et très étendue. Château du Moyen Âge parfaitement restauré par Mr de La Rue du Mans. Je quitte avec regret cette belle demeure où l’on me fait promettre de revenir.
Fer à cheval (Chabris) et tête de bélier (Selles-sur-Cher)

   Rentré à Chabris d’où nous nous disposons à partir pour Selles non sans exprimer à ces Dames nos remerciements bien sincères pour leur gracieuse et affectueuse réception qui me laissera un long souvenir. On nous fait conduire en voiture à Selles. Ciel menaçant qui pourtant nous laisse arriver sains et saufs à 8h.


1 La commune de Gièvres a livré de nombreuses traces préhistoriques et gallo-romaines, parmi lesquelles d’importantes séries d’urnes et de vases qui ont particulièrement retenu l’attention de G. Launay.

2 Les familles Bénier et Vaslin semblent liées. En 1837, Augustin Bénier et Bénier-Valin (ce dernier, « propriétaire à Ambloy », posséda un temps le château de Roc-en-Tuf) étaient parmi les principaux propriétaires à Ternay. Bénier d’Ambloy et Bénier de Sasnières sont-ils une seule personne ou deux frères ? En tout cas, dans ces villages et à Houssay, cette famille eut de sérieux démêlés avec le clergé local.





Prix de vente public : 27,00 € TTC