Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Le donjon résidentiel de Lavardin
vers l’an 1400
Jean-Claude YVARD (†)

Ce qu'ils en pensent

   Compte-rendu de Jean Mesqui, in Bulletin monumental, tome 152-I, 1994

   Jean-Claude Yvard se concentre, dans cette brochure, sur une tour maîtresse et son environnement direct. Une analyse très poussée des maçonneries lui permet de restituer l'existence d'une première phase, celle d'un "domicilium" rectangulaire, similaire à celui de Langeais, de la fin du XIe siècle, encore reconnaissable par les maçonneries du niveau inférieur de la tour. Cet édifice aurait été modifié dès la fin du XIIe siècle, par transformation du mur regardant le flanc d'attaque en un énorme mur bouclier pourvu à ses angles de massives tourelles. Puis, au XIIIe siècle, une grosse tour semi-circulaire à archères fut ajoutée entre les deux tourelles d'angle, faisant de ce flanc exposé un véritable fortin : il est vrai que la tour était, de ce côté, dominée par le plateau d'où se détachait l'éperon barré.

   La tour fut amplement modifiée sous Jean VII de Bourbon-Vendôme à partir de 1372. Ainsi commença-t-on à voûter la salle basse, dotée d'un accès direct par percement d'une porte surmontée des armes comtales ; au-dessus, l'étage transformé en grande salle fut percé d'une très belle fenêtre à coussièges et roses.

   Mais l'essentiel des modifications visibles, qui bouleversèrent l'aspect de l'ancienne bâtisse, est dû à Louis Ier de Bourbon-Vendôme, à partir de 1403. Le plus beau témoignage demeure l'escalier en vis, aujourd'hui coupé en deux par la ruine de l'édifice, qui fut ménagé pour desservir les étages de l'édifice, avec... des voûtes d'ogives totalement simulées par des modénatures factices. Surélevé, le donjon fut doté de voûtes et de superbes mâchicoulis.

   (...) on ne peut que se féliciter, dès à présent, de la publication de cette brochure qui allie l'accessibilité "grand public" au sérieux scientifique.