Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Les Musset
Vendômois, Blésois, Dunois
Gérard et Catherine ERMISSE

"Capitaine Bonnaventure"


                       Siège de Bruxelles par Maurice de Saxe (1746)

   Alexandre, comme son aïeul Charles II, a bénéficié en son début de carrière de l’ombre portée sur le Vendômois par le duc d’Orléans. Pour Charles II, c’était Gaston frère de Louis XIII, pour Alexandre, c’est Monsieur frère de Louis XIV, auprès duquel il sert à sept ans comme page. Les pages de Monsieur, comme les pages de la Grande Écurie de Versailles, trouvaient en cette institution de quoi acquérir une bonne formation du corps plus que de l’esprit (danse, escrime, équitation principalement), associée à un comportement volontiers frondeur et impertinent. On y enseignait les vertus propres au noble métier d’officier, en particulier la bravoure, l’honneur et le sens du sacrifice. C’était, avant la création des écoles et collèges militaires, la seule formation publique accessible à la noblesse, ayant fait ses « preuves ». Être page, c’était aussi approcher, dès son plus jeune âge, la haute aristocratie courtisane et les Princes du sang dont on recherchait la faveur.


                   Bataille de Raucoux gagnée par le maréchal de Saxe

   Commence ensuite, pour le grand-oncle des Musset-Pathay, toute une carrière au régiment de Chartres dont le propriétaire est évidemment le duc d'Orléans et Premier Prince du sang. Quand il obtiendra le grade de brigadier des armées du roi, ce sera, du reste, pour commander la brigade d'Orléans composée des deux régiments Orléans et Chartres. Donc, comme pour les Rochambeau, la protection des puissants Orléans va jouer un rôle certain dans la carrière des Musset. Mais pour Alexandre de Musset, comme pour le futur maréchal de Rochambeau, si la protection princière joue certes le rôle d'accélérateur, cela n'empêchent pas que soient reconnues en premier lieu la valeur militaire et les vertus dont ils font preuve tout au long de leur service aux armées du Roi. [...]

  


 


Prix de vente public : 29,00 € TTC