Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Les Musset
Vendômois, Blésois, Dunois
Gérard et Catherine ERMISSE

Louis de Musset, marquis de Cogners

   Né à la Bonaventure le 13 novembre 1753, Louis de Musset-Cogners quitte à seize ans, le 18 décembre 1768, le collège de Vendôme pour le service du roi. Sous-lieutenant au fameux régiment d’Auvergne-Infanterie, puis capitaine au régiment d’Orléans-Infanterie, Louis démissionne en 1785 – en même temps que son frère Charles − après une bien courte carrière, puisqu’il est âgé de 32 ans.

   Il donne en plein dans les idées de l’époque des Lumières, ce que sa fille Odille lui reprochera plus tard : les doctrines des prétendus philosophes du xviiie siècle ne furent pas sans influence sur lui.

   Le marquis de Cogners épouse à Marçon, le 4 avril 1783, une demoiselle de Malherbe-Poillé : belle alliance, car elle appartient à une des familles les plus notables du Vendômois, son père étant capitaine au régiment d’Auvergne où Louis sert également. On peut supposer légitimement que ce mariage fut arrangé entre les deux hommes au gré de leurs garnisons. Ce régiment, fameux en son temps, est véritablement vendômois : Rochambeau en fut le glorieux colonel !

   Auteur d’un roman épistolaire à succès, comme Les Liaisons dangereuses, et de nombreux articles dans les revues de l’époque, Louis de Musset a des convictions avancées et bien arrêtées. C’est à ses idées avancées que l’on doit la participation active du marquis aux prolégomènes de la Révolution dans le Maine. [...}


 


Prix de vente public : 29,00 € TTC