Le livre, la culture, l'histoire
0 article dans le panier
Commander
   

Accueil
Présentation
Agenda
Dossiers
Publications
Souscriptions
Contact
Newsletter


Antoine Yvon-Villarceau
Un savant dans l'ombre des étoiles
Pierre MORALI

Yvon-Villarceau et Besançon

Le député-maire répondit à René Baillaud le 11 août 1956 : En réponse à votre lettre du 8 courant, j’ai l’honneur de vous faire connaître que c’est par délibération du 22 mars 1911, approuvée par le décret du 14 juin suivant que le conseil municipal a décidé d’honorer Antoine François Joseph Yvon-Villarceau, en donnant le nom à l’avenue telle qu’elle existe encore et qui s’appelait à l’époque chemin du Boudié, vieux mot français rappelant un lieu hospitalier.


                       Table de calculs établie par Delphine Yvon-Villarceau

Cet hommage s’adressait plutôt au bienfaiteur de la Ville qu’au membre de l’Institut et du bureau des longitudes, astronome à l’observatoire de Paris. En effet, M. Villarceau, originaire de Vendôme et qui était fortuné, avait fait des dispositions testamentaires en faveur de la Ville de Besançon, pour tenir une promesse faite à sa première femme et en hommage à la mémoire de celle-ci. Une somme de 100 000 frs fut ainsi léguée à charge de créer une école professionnelle de jeunes filles, qui devait prendre le nom d’École Delphine Yvon-Villarceau.



Cette volonté fut respectée puisqu’effectivement l’école primaire supérieure, à Granvelle d’abord, rue d’Alsace ensuite, a été complétée par une section commerciale et ménagère qui porte ce nom. Ce n’est que dernièrement qu’elle fut transformée en section technique de collège, maintenant dénommée « Louis et Auguste Lumière ». […]


                               On peut même y boire à sa santé !...

 



Prix de vente public : 24,00 € TTC